fbpx

Sevrage tabagique et fatique : astuces pour la combattre !

Image
 
L'un des principaux facteurs de rechute chez de nombreux fumeurs, c'est la fatigue. En effet, l'un des effets de la nicotine est la dépendance. Arrivé à un certain point, il devient très difficile de l'arrêter, à cause de la fatigue, la dépression et les maux de tête qui accompagnent le sevrage. Les scientifiques vous proposent quelques solutions pour éviter justement de rechuter dans vos mauvaises habitudes.
Alors, combien de temps dure le sevrage tabagique ? Quel est l'effet du sevrage tabagique ?
 

Pourquoi ressentir la fatigue ?

La fatigue accompagne toujours le sevrage tabagique et peut parfois pousser le fumeur à laisser tomber son processus de sevrage et rechuter. Mais, quelle est la relation entre la cigarette et le sommeil, la fatigue et la dépression ?

 

Une fatigue émotionnelle

En réalité, il ne s'agit pas d'une simple fatigue physique, mais plutôt d'une accumulation de plusieurs "types" de fatigue, y compris la fatigue émotionnelle qui peut peser lourd sur votre système nerveux et votre équilibre. Le fumeur essaye d'arrêter de penser à la cigarette et combattre la forte envie, ce qui va finir par le stresser. Il est tendu, énervé et n'arrive pas à contrôler ses émotions. S'il craque et allume une cigarette, le sentiment de culpabilité va le détruire intérieurement ! Ainsi, une énorme quantité d'énergie est dépensée au cours de ce processus de sevrage, ce qui se traduit par cette sensation de fatigue.

 

Comment lutter contre cette fatigue ?

Pour lutter contre cette fatigue, la première chose à faire, c'est d'apprendre les méthodes de relaxation. Comme on a pu le voir plus haut, le fumeur se met beaucoup de pression rien qu'en pensant à la cigarette, il vaut mieux donc éviter de se mettre la pression et accepter le fait que c'est tout à fait normal de "penser" à sa cigarette. Il est encore plus normal de craquer ! Vous n'êtes pas censé culpabiliser après votre premier échec, le plus important, c'est de se reprendre en main tout en prenant le temps de bien se décompresser !
Pour vous aider à vous détendre, faites des activités qui vous intéressent lorsque l'envie atteint son sommet, essayez de :

  • faire du footing ;
  • faire un tour en vélo ;
  • faire une séance de sport ;
  • méditer ;
  • lire un livre ;
  • sortir avec ses amis (non fumeurs bien sûr !).

Ce ne sont pas les activités qui manquent, mais le plus important, c'est de faire redescendre la pression le plus rapidement possible !

 

Le corps est en plein combat contre les toxines !

L'autre raison pour laquelle vous vous sentez épuisé au cours de votre sevrage tabagique, c'est parce que le corps élimine encore les toxines du tabac. En effet, pendant ces nombreuses années de consommation, votre organisme a reçu plein de toxines et n'a pas eu le temps de les éliminer à cause de la consommation régulière. Donc, une fois la cigarette arrêtée, le corps profite pour se nettoyer. Vous tousserez fortement, notamment pendant les premières semaines, car les poumons éliminent le goudron déposé. Ensuite, c'est au tour des autres toxines, comme l'ammoniac, l'arsenic, le cadmium et pleins encore.
 
La bonne nouvelle, c'est qu'après ce "grand nettoyage", votre corps retrouve une seconde jeunesse. Mais pour en arriver là, il faudra être patient, car tous les systèmes de l'organisme se mobilisent pour éliminer ces toxines. C'est un processus qui consomme beaucoup d'énergie, ce qui se traduit par une grande fatigue ! Pour vous aider à lutter contre cette fatigue, préparez une bonne cure de détox. Le processus de préparation aidera votre esprit à se concentrer sur une autre chose (autre que la cigarette), tandis que la boisson boostera votre organisme.
 

Votre cerveau se rééquilibre !

Le coup de fatigue après le sevrage tabagique peut être limité avec un traitement au laser stop Tabac.
 

Améliorer son sommeil pour mieux résister !

Enfin, pour mieux résister, il est nécessaire d'améliorer la qualité de son sommeil. Dormez plus tôt et essayez d'éviter la caféine le soir (café, thé, coca cola...). Faites attention également à votre consommation d'alcool, car il est plus facile de lutter contre la fatigue et le stress en limitant sa consommation d'alcool. Si vous prenez des médicaments qui provoquent de la fatigue, demandez à votre médecin traitant s'il est possible de les prendre tard le soir.

Prendre RDV
Centre Laser Stop Tabac
Faites le pas pour vous libérer de l’addiction