fbpx

Se désintoxiquer du tabac naturellement : est-ce possible ?

Image

Ça y est, c'est décidé, vous allez arrêter de fumer et vous aimeriez le faire de façon naturelle, sans recourir à des substituts nicotiniques ? C'est une sacrée décision ! Cependant, vu que ces substituts servent à mieux lutter contre les symptômes et/ou les effets du sevrage, vous devrez donc bien vous préparer à cesser de fumer et à réussir votre sevrage tabagique de manière naturelle et efficace.

Les paragraphes suivants comportent quelques conseils et recommandations qui vous aideront à dire définitivement adieu à cette addiction pour une meilleure qualité de vie !

Les substituts nicotiniques et les dangers qui y sont associés

Les substituts nicotiniques servent à fournir une première solution thérapeutique aux fumeurs présentant de fortes dépendances physiques. À noter que ces substituts nicotiniques présentent quelques effets secondaires :

  • des irritations cutanées peuvent parfois se manifester à la suite du port de patchs à la nicotine ;

  • des irritations buccales lors de la consommation de chewing-gums ou de pastilles.

En outre, un surdosage de nicotine est susceptible de provoquer des troubles digestifs, des insomnies, des maux de tête ainsi que des palpitations. Ajoutons à cela que la principale crainte qui accompagne tout arrêt des substituts nicotiniques est la rechute inévitable du fumeur. Et bien sûr, dans le cas des mineurs, des femmes enceintes ou allaitantes, il ne faut pas consommer de substituts nicotiniques sans l'avis d'un médecin.

Une désintoxication efficace à condition de bien la planifier

Tout d'abord, félicitez-vous si vous envisagez d'arrêter de fumer, car vous serez assurément en meilleure santé et votre porte-monnaie en profitera aussi ! Pour réussir à arrêter le tabac naturellement, il faut savoir que le premier pas est de bien se préparer. En effet, il est préférable de bien se préparer pour dire adieu à la cigarette plutôt que d'arrêter d'un seul coup. Il arrive que certaines personnes franchissent le cap à l'occasion de grands événements, tels que l'arrivée d'un enfant, le passage à la nouvelle année ou même lors du lancement de la campagne "Un mois sans tabac". Toutefois, il n'y a pas vraiment de bon timing pour renoncer à la cigarette ! La clé du succès est la préparation.

Il est aussi conseillé de choisir une période dans l'année pendant laquelle vous ne risquez pas de trop stresser. Enfin, veillez à ce que votre consommation de cigarettes soit progressivement diminuée avant le grand jour, afin que vous vous déshabituiez petit à petit de son geste et des effets de la nicotine.

Recourir à des moyens de divertissement pour se désintoxiquer du tabac sans substituts

Lorsque vous renoncez au tabac, vous traversez de nombreuses phases désagréables sur le plan physique et émotionnel : épuisement, humeur maussade, excitation excessive ou moments de déprime… Mais une fois votre décision prise, il ne faut surtout pas rechuter. Il est important de trouver un moyen de compensation à chaque envie de fumer. Vous pouvez par exemple :

  • écouter une de vos chansons préférées ;

  • mâcher du chewing-gum ;

  • prendre une boisson fraîche ou chaude ;

  • chanter ou discuter avec un(e) ami(e) ;

  • ranger la maison ;

  • faire couler un bain ;

  • faire un peu de jogging.

La pratique d'un exercice de respiration en pleine conscience pendant quelques minutes peut également contribuer à vous calmer et à éloigner le sentiment de frustration.

Changer sa façon de voir les choses pour adopter une attitude plus positive

La vie nous amène souvent à voir que les aspects négatifs des choses plutôt que les aspects positifs. Cette tendance est particulièrement vraie dans les périodes de bouleversement, telles que celle de l'arrêt du tabac. Ainsi, il est plus important que jamais, lors de l'arrêt du tabac, de faire évoluer sa façon de voir les choses en apprenant à apprécier la moitié pleine du verre plutôt que la moitié vide.

Une alimentation équilibrée est l'une des clés de la désintoxication sans substituts nicotiniques

Le sevrage tabagique naturel implique aussi un changement de comportement alimentaire. La plupart des fumeurs souffrent de déficiences tant en vitamines qu'en minéraux, en particulier si leur régime alimentaire est déséquilibré. Parmi les mesures qui peuvent s'avérer essentielles pour faire face à la dépendance sans substituts nicotiniques, figure le rééquilibrage alimentaire avant même d'entreprendre l'arrêt du tabac. Cette démarche vous aidera à mieux faire face à cette étape délicate, sachant qu'un bon régime alimentaire vous permettra d'atténuer certaines des conséquences du sevrage.

En outre, cette mesure permet de mettre un frein au phénomène que beaucoup de personnes redoutent lorsqu'elles abandonnent la cigarette en douceur sans substituts nicotiniques : la prise de poids. Car la nicotine présente dans les cigarettes altère le fonctionnement de notre métabolisme, ce qui provoque artificiellement une baisse de poids. En abandonnant le tabac sans recourir à des substituts, votre corps ne peut plus accéder aux substances nicotiniques, ce qui ramène votre métabolisme à son état normal.

Toutes les épreuves ne sont que passagères !

Certes, le début du sevrage peut être marqué par du stress et une certaine nervosité. Ce sentiment est dû à votre dépendance à la nicotine, développée durant la période de tabagisme. Si vous n'utilisez pas de substituts nicotiniques pour vous arrêter, cette dépendance sera particulièrement perceptible. Sachez toutefois que cette addiction est souvent celle qui disparaît en premier, et elle disparaitra d'autant plus vite si vous faite appel au traitement de lasérothérapie auriculaire des centres laser stop tabac. Dit autrement : ce stress fait partie des premières conséquences du sevrage qui vont disparaître !

Prendre RDV
Centre Laser Stop Tabac
Faites le pas pour vous libérer de l’addiction