fbpx
  • 06.59.98.19.39
  • Enghien-les-Bains (95880) / La Teste-de-Buch (33260)
  • Lundi - Samedi : 8h - 19h

Actu

Les effets de l'arrêt du tabac : en savoir plus

Sommaire


  1. Les effets bénéfiques de l'arrêt du tabac à court et moyen terme
  2. Les effets bénéfiques de l’arrêt du tabac à long terme
  3. Les effets indésirables de l’arrêt du tabac


En arrêtant le tabac, l'organisme se désintoxique progressivement et reprend son activité naturelle. L'arrêt du tabac a des conséquences bénéfiques non seulement sur la santé des fumeurs, mais aussi sur celle des anciens fumeurs et de leurs proches.

Toutefois, lorsque les fumeurs ne reçoivent plus leurs doses quotidiennes de nicotine, quelques symptômes de manque se manifestent. Ces derniers peuvent s'intensifier après quelques jours de cet arrêt, mais ils peuvent également persister pendant quelques semaines, voire des mois. Dans cet article, nous nous intéresserons principalement aux effets de l'arrêt du tabac, aussi bien ceux positifs que négatifs.

Les effets bénéfiques de l'arrêt du tabac à court et moyen terme

Dès qu'une personne abandonne le tabac, elle voit son état de santé évoluer. Son organisme a une réaction positive, qui se manifeste dès les premières heures suivant l'arrêt :

  • Dans les 20 minutes qui suivent, la tension artérielle et les pulsations cardiaques baissent. En revanche, la température du corps (mains et pieds) se stabilise.
  • Au bout de 8 heures, le taux de monoxyde de carbone présent dans le sang se stabilise. Le taux d'oxygène s'élève pour revenir à la normale.
  • Dans les 24 à 48 heures qui suivent, la probabilité d'une éventuelle crise cardiaque est plus faible. Les sensations gustatives et olfactives s'améliorent.
  • Au bout de seulement quelques jours, on peut voir clairement les effets de l'arrêt du tabac sur la peau. En effet, les boutons et les cernes s'estompent, la peau retrouve son élasticité et les rides sont moins visibles.
  • Au bout de 2 à 3 mois, la circulation sanguine est meilleure. La marche n'est plus aussi pénible. Les poumons regagnent jusqu'à 30 % de leurs capacités.
  • Au bout des 9 mois qui suivent le sevrage, on constate une nette amélioration des problèmes liés à la toux, à la congestion sinusale, au manque de vitalité et à la respiration.
  • Les poumons sont moins pollués et moins vulnérables face aux infections. Les chances de souffrir d'une affection coronarienne sont réduites de 50 % par rapport à celles des personnes qui continuent à fumer.

Les effets bénéfiques de l’arrêt du tabac à long terme

Le sevrage tabagique provoque une réduction, souvent considérable, des possibilités d'apparition ou d'aggravation des différentes pathologies liées à la consommation de cigarettes. En voici quelques exemples :

  • Deux ans après avoir abandonné le tabac, le potentiel du fait de subir une crise cardiaque ou un AVC est réduit de 50 %.
  • Après 5 ans d'arrêt, le pourcentage des risques de développer un cancer des poumons, de la gorge, de la cavité buccale ou encore de l'œsophage est deux fois moins élevé que chez un grand fumeur.
  • 10 ans plus tard, le taux de décès dû au cancer du poumon n'est pas différent de celui enregistré chez les non-fumeurs.

Les effets indésirables de l’arrêt du tabac

Les effets secondaires de l'arrêt du tabac peuvent être aussi bien psychologiques que physiques. Au niveau psychologique, étant donné que la nicotine a de véritables impacts sur le cerveau, notamment en période d'arrêt du tabac, la personne peut rencontrer quelques troubles émotionnels et psychologiques tels que la tristesse, la nervosité, la frustration, le stress, le manque de concentration, etc. Au niveau physique, l'arrêt du tabac provoque aussi quelques réactions indésirables, telles que des troubles du sommeil, des migraines, des vertiges, voire des troubles visuels, etc.

Prendre RDV en remplissant le formulaire

Vous pouvez également prendre RDV par téléphone du lundi au vendredi de 08h00 à 19h00 au 06 59 98 19 39